Home > Uncategorized > Refaire la toiture de son garage, des bons outils

Refaire la toiture de son garage, des bons outils

///
Comments are Off

Pré-requis aux travaux de réfection d’une toiture 

Les obligations sont différentes selon que le garage est attenant à la maison, situé au-dessus d’une pièce de vie ou constitue une construction séparée de la maison. 

Les travaux de réfection ou de rénovation d’une toiture de garage sont soumis à une déclaration en mairie et à l’autorisation des pouvoirs publics si, comme indiqué dans l’article R 421-17 du Code de l’Urbanisme, ces travaux modifient l’aspect du toit tel qu’il était avant ces travaux : forme et/ou couleur des tuiles, remplacement du matériau formant le toit plat (goudron) par des tuiles sur un toit en pente, etc.

D’autre part, en fonction du résultat du “diagnostic amiante toiture” réalisé sur les toitures lorsque le permis de construire de la maison a été délivré avant le 1.07.1997. Si celui-ci est positif (ardoises ou fibrociment) vous ne pourrez travailler qu’avec un masque de protection.

Quel est le budget de vos travaux ?

Le projet de réfection d’une toiture a un coût non négligeable, incluant le prix des matériaux (tuiles, ardoises, bois, zinc), le prix des outils et celui de l’équipement de sécurité.

Même si les matériaux de couverture du toit doivent respecter la norme énergétique en vigueur, vous pourrez récupérer d’anciennes tuiles qui, si elles sont posées sur un toit en pente, pourront subir une Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE) avec le système sarking. 

Note, si vous faites appel à un professionnel couvreur pour réaliser l’ITE, demandez plusieurs devis.

Si la charpente, l’isolation des combles ou du plafond sous le toit et l’étanchéité des murs de la maison sont corrects, nous n’allons parler que de l’utilisation des (bons) outils dans les travaux de toiture.

Quel est l’équipement de sécurité ?

En tant que couvreur amateur et pour rénover la toiture d’un garage, votre sécurité est au premier plan, et vous pourrez réduire les risques en portant un casque, des chaussures épaisses à semelles antidérapantes, des gants et éventuellement un harnais de sécurité.

Une échelle de toit, un échafaudage et un stabilisateur d’échelle complètent la panoplie des produits dédiés à la sécurité.

Les outils spécifiques au couvreur et leur fonction dans la réfection d’une toiture

Quels que soient le type des travaux sur le toit du garage, il faut avoir les bons outils :

  • un marteau de couvreur : coupe, positionne et cloue les bardeaux. Si ce marteau de couvreur est doté d’un gabarit ajustable le respect du pureau (écartement du recouvrement des tuiles) est plus simple,
  • un tire clou, dont la fonction est définie par le nom,
  • une équerre et une fausse équerre : elles permettent de tracer n’importe quel angle lors de la pose des ardoises et des tuiles.

L’outil idéal pour couper des ardoises est la scie à eau ou scie à carrelage, équipée d’un disque à diamant. Sans cet outil, il faut marquer les ardoises, les poser sur le bord d’un établi et les couper à l’aide d’un maillet. La même démarche pour les tuiles nécessite une meuleuse d’angle, équipée elle aussi d’un disque à diamant. S’il y a peu de tuiles à couper, utiliser une pince à découper les tuiles.

Les travaux sur du zinc nécessitent également des outils particuliers comme le traceur à zinc qui, après mesure, permet de tracer le métal pour former les angles de pliage du zinc, ainsi que la griffe à zinc qui, équipée d’un embout carbure tranchant, utilise une règle comme guide.